Sleeve gastrectomy

Sleeve gastrectomy

LA SLEEVE GASTRECTOMY

 

PRINCIPE

 

C’est une technique restrictive, qui consiste à enlever une partie de l’estomac (gastrectomie). L’estomac est réduit à un tube long et étroit vertical, puisque l’on retire l’équivalent des 2/3 de l’estomac, réduisant ainsi sa fonction de réservoir.

Le transit et la digestion des aliments n’est cependant pas perturbé.

L’intérêt de cette technique, en dehors du côté restrictif limitant les apports alimentaires, est la suppression de la sécrétion d’une hormone jouant dans la régulation de la sensation de faim. En effet, dans la poche gastrique qui va être enlevée, est sécrétée la ghréline, hormone stimulant l’appétit. Les bons résultats de cette technique opératoire sont à la fois dus à une diminution de l’alimentation mais aussi à une diminution de la sensation de faim.

 

INTERVENTION

 

La sleeve gastrectomy est le plus souvent réalisée par coelioscopie et nécessite 4 cicatrices de 5 à 15 mm. Après calibration du tube gastrique, on réalise à l’aide d’une pince automatique un agrafage/section de l’estomac permettant la réalisation de la gastrectomie longitudinale. La poche gastique est retirée par une des cicatrices et un drain est mis en place.

La durée d’intervention est d’environ 90 mn.

 

La réalimentation est débutée dès le lendemain de l’intervention après réalisation d’un TOGD (examen de radiologie qui consiste à boire un produit opaque à la radio pour vérifier l’intégrité du montage chirurgical).

L’alimentation sera initialement uniquement liquide puis élargie progressivement avec une texture qui restera pendant un mois mixée.

 

L’hospitalisation est de l’ordre de 5 à 6 jours

 

PRINCIPAUX RISQUES ET COMPLICATIONS

 

Les complications pouvant survenir pendant l’opération sont rares. Cependant comme tout opération, la mortalité n’est pas nulle, de l’ordre de 0,2%, et est liée essentiellement au terrain des patients opérés (antécédents médicaux compliquant le plus souvent l’obésité).

Le risque essentiel de cette opération est celui de voir survenir un défaut de cicatrisation de la paroi gastrique suturée. Ce risque peut survenir jusqu’à 10 jours après l’opération.  Ce risque de fistule (fuite) est de l’ordre de 3% en l’absence d’antécédent d’anneau.  Ce défaut de cicatrisation de l’estomac peut prendre des formes variées, allant «du simple abcès» traité par antibiotique à une péritonite nécessitant une réintervention. L’évolution de ces fistules est en général spontanément favorable même si la guérison peut parfois être longue et nécessiter des procédures endoscopiques pour favoriser cette cicatrisation.

A distance de l’intervention, les complications possibles sont essentiellement le reflux gastro oesophagien (reflux acide dans l’œsophage) et le risque de dilatation de l’estomac restant en cas de non respect des règles diététiques.

 

La sleeve gastrectomy est une technique intéressante car elle combine plusieurs avantages par rapport à l’anneau et au by pass : Pas de corps étrangers et de nécessité d’ajustement, peu de risque de carence et intervention moins lourde qu’un by pass. Mais les risques potentiels sont marqués par le risque de fistule post opératoire et de distension de la plastie gastrique.

 

SUIVI ET ALIMENTATION

 

Une sleeve gastrectomy bien gérée, en dehors des problèmes des vomissements, entraine peu de carence. Le suivi biologique est donc surtout important lors de la perte de poids initiale puis pourra être espacé.

Vous pourrez à terme manger « de tout », car il n’y a pas de blocage mécanique comme avec l’anneau.

Durant le mois post opératoire, l’alimentation devra être mixée, pour tendre vers une texture de plus en plus solide et permettre une alimentation normale à environ 2 mois de l’intervention.

Retour Contactez-nous
  • Plus d'informations ?
  • Pullman Prado - Entrée B1
    255 Avenue du Prado
    13008 MARSEILLE
  • Tél. : 04 91 25 74 25
  • Horaires :

    Secrétariat ouvert du lundi au vendredi de 9H15 à 13H et de 14H à 18H30


     


    Consultations du Dr HANNA


    Lundi, mardi et jeudi de 9H15 à 12H au cabinet de chirurgie du Prado 


    Jeudi de 14H45 à 16H30 à l'hôpital Saint Joseph

  • Voir le plan d'accès